Maladie veineuse de la dermite ocre : définition, causes & traitement

Parfois appelée angiodermite purpurique ou angiodermite pigmentée, la dermite ocre fait partie des maladies cutanées, elle est caractérisée par la manifestation de taches qui sont dues au déplacement du sang qui normalement est contenu dans les vaisseaux vers la peau. Les taches en question apparaissent généralement sur les parties inférieures des jambes. La maladie de la dermite ocre nécessite une prise en charge pour éviter qu’elle n’évolue et qu’elle n’engendre d’éventuelles complications. C’est une prise en charge qui va cibler les causes et les symptômes de la maladie. Elle va dépendre des zones à traiter, des lésions et de leur nature, mais aussi du phototype que présente le patient. Cependant, la maladie reste assez méconnue et suscite beaucoup d’interrogations. À travers ce texte, nous allons vous donner toutes les informations indispensables sur cette maladie. Suives nous attentivement !

Que désigne-t-on exactement par dermite ocre ?

La dermite ocre, ou angiodermite pigmentaire, est une maladie qui touche la peau. Elle affecte ainsi les membres inférieurs, notamment les parties internes des chevilles, l’avant des tibias. Elle est principalement caractérisée par l’apparition de plusieurs taches de couleur brune-jaunâtre. Celles-ci convergent souvent les unes en direction des autres. Elles se manifestent en majorité :

  • Sur le tiers inférieur des jambes ;
  • Sur la malléole externe et interne ;
  • Sur les chevilles ;
  • Sur les voûtes plantaires.

Cette maladie de la peau se manifeste tout d’abord par l’apparition de taches d’une couleur rouge-violet et qui vont par la suite devenir marron. Elle peut toucher une jambe ou les deux en même temps. L’étendue des tâches va aussi différer d’un individu à un autre.

Quelles peuvent être les causes de cette maladie de la peau dermite ?

La dermite ocre est le résultat d’une rupture de capillaires, ce sont les petits vaisseaux superficiels qui se situent sous l’épiderme, cela va entraîner la sortie de sang en grande quantité et qui va se propager et envahir tous les tissus à proximité. En général, ces ruptures de capillaires sont dues à des pressions veineuses excessives, qui vont survenir après la manifestation de varices, ou après de troubles en lien avec une phlébite. De cela va résulter une libération et un dépôt de fer contenu habituellement dans les hémoglobines, ce dépôt progressif sur les tissus cutanés, lui donneront une couleur ocre. C’est bien de là que vient l’expression dermite ocre. C’est souvent un signe d’une autre pathologie qui est l’insuffisance veineuse. C’est une maladie évolutive qui risque de se transformer en ulcérations si elle n’est pas prise en charge suffisamment tôt.

La dermite ocre peut s’observer aussi :

  • Suite à un purpura qui est une mini hémorragie sur la peau ;
  • après des hématomes gonflés et volumineux, ce sont des lésions bleutées dues à la présence du sang ;
  • chez certains patients qui prennent des anti-coagulants, l’Aspirine ou bien du Plavix.

Quelles peuvent être les complications résultant d’une dermite ocre ?

Même si les symptômes de la maladie ne sont pas d’une grande gravité, l’aspect esthétique va susciter des inquiétudes considérables chez les patients, et surtout pour certaines femmes qui désirent pouvoir encore porter des tenues vestimentaires qui laissent voir leurs jambes.

Outre le caractère inconfortable de la dermite ocre, elle peut avoir encore d’autres conséquences et cela lorsque celle-ci n’est pas insuffisamment traitée.

Voici les complications qu’elle peut engendrer :

  • Des atrophies cutanées, en d’autres termes, c’est la réduction de la résistance et de l’épaisseur de l’épiderme ;
  • Les infections bactériennes ;
  • Des ulcères (plaies) des jambes.

Comment va se passer le diagnostic de la dermite ocre concrètement ?

L’étape du diagnostic est très importante, elle doit intervenir rapidement et efficacement. Si vous observez pour la toute première fois la manifestation de ces taches rouges brunes sur des parties de votre corps, plus précisément sur vos membres inférieurs, il faudra immédiatement demander un diagnostic. Ce diagnostic n’est rien d’autre qu’un examen qui devra être réalisé dans un établissement de santé (une clinique, à l’hôpital, cabinet d’un spécialiste…). Il se fera impérativement par un spécialiste des maladies de la peau. Le diagnostic va vous permettre d’infirmer ou confirmer la présence de la maladie de la dermite ocre. Afin d’effectuer un diagnostic parfaitement pertinent, certains examens complémentaires seront nécessaires.

Comment soigner la dermite ocre ?

La dermite ocre doit être prise en charge efficacement et dans les délais afin d’éviter son évolution ainsi que toutes complications éventuelles. La prise en charge va consister à traiter toutes les causes et les symptômes. La prise en charge dépendra des zones qui vont recevoir le traitement, des lésions et leurs caractéristiques et du phototype des patients. Voici les traitements principaux de la maladie.

L’antisepsie cutanée

L’antisepsie est la base des traitements contre la dermite ocre. Elle consiste en la destruction de micro-organismes qui sont présents sur les tissus, et cela, par l’application des crèmes qui sont délivrées sur ordonnances. Elles agissent efficacement contre les germes microbiens. Ce traité permet, d’une part, de soulager et d’atténuer les irritations et d’autre part, d’estomper et éliminer progressivement ces taches cutanées dues à la dermite ocre.

La dépigmentation cutanée

Les traitements de dépigmentation cutanée comprennent plusieurs processus :

  • Des traitements blanchissant topiques comme l’hydroquinone, l’acide rétinoïque, les dermocorticoïdes, l’acide kojique, l’acide azélaïque, la N-cystéamine, la glabridine, la vitamine E ou bien la vitamine C ;
  • Le peeling chimique grâce à l’acide glycolique, le phénol ou l’acide trichloracétique (TCA) ;
  • Les injections sous-cutanées a base de déféroxamine mésilate, (un chélateur de fer) ;
  • Du laser dépigmentant ;
  • Les Lumière Intenses Pulsées (IPL) ;
  • Tous les traitements qui s’attaquent aux causes de dermite ocre.

Il est à noter que toutes les mesures peuvent se voir complétées par des interventions chirurgicales.

Pour conclure, nous pouvons donc dire que la maladie de la dermite ocre peut être facilement maîtrisée, à condition que celle-ci soit prise en charge à temps et par des professionnels compétents. Soyez donc vigilants et attentifs. Maintenant, que vous savez tous sur la dermite ocre, vous pouvez aborder plus sereinement la maladie, vous pouvez même accompagner vos proches et les aider dans leur combat face à la maladie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d'articles

Discarthrose lombaire ou cervicale : causes et traitements possibles

La discarthrose est une forme de discopathie dégénérative. Elle peut affecter la colonne cervicale, la colonne lombaire et même plusieurs vertèbres en même temps....

Artimium 360 : un complément alimentaire efficace pour des articulations solides ?

Les compléments alimentaires sont composés de nutriments, de plantes et d’autres ingrédients et substances. Ces compléments peuvent servir à améliorer les apports nutritionnels, à...

Cholestérol : liste des statines dangereuses aux effets indésirables

Lutter contre le cholestérol peut s'avérer complexe. Pour aider les personnes atteintes, des médicaments sont préconisés : les statines et les fibrates... Cependant, certaines...

Articles récents

Maladie veineuse de la dermite ocre : définition, causes & traitement

Parfois appelée angiodermite purpurique ou angiodermite pigmentée, la dermite ocre fait partie des maladies cutanées, elle est caractérisée par la manifestation de taches qui...

Discarthrose lombaire ou cervicale : causes et traitements possibles

La discarthrose est une forme de discopathie dégénérative. Elle peut affecter la colonne cervicale, la colonne lombaire et même plusieurs vertèbres en même temps....

Savon d’Alep : le produit miracle contre les boutons d’acné ?

S’il y a bien un problème de santé qui touche toute la population sans distinction de genre et à n’importe quel âge… C’est bien...

Smegma : pourquoi ce dépôt blanchâtre autour du sexe ?

Certains sujets sont tabous et certaines questions demeurent sans réponse… Notamment lorsqu’il est question du corps humain et plus précisément des parties intimes. Vous...

Torse : exercices pour muscler ses pectoraux avec haltères

Avoir le torse de Superman est un objectif pour de nombreuses personnes, hommes ou femmes ! La musculation des pectoraux demande beaucoup d’implication et...