Musculation : des pompes militaires pour progresser plus vite

Les pompes sont un exercice que l’on retrouve dans presque tous les programmes ou séances de renforcement musculaire. Cet exercice permet de travailler les bras, mais aussi le torse… Mais la pompe n’est pas seulement classique, elle se décline en une infinité de variations pour le plus grand plaisir des sportifs. En incliné, en décliné ou bien encore en pompe militaire. Comme vous l’aurez compris, c’est cette dernière variante qui nous intéresse. Vous désirez en apprendre plus sur les pompes militaires et savoir pourquoi opter pour celles-ci pour progresser ? Vous êtes au bon endroit. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Pourquoi parle-t-on de pompe militaire ?

Pourquoi la pompe militaire est-elle nommée ainsi ? Avant de vous essayer à cet exercice qui développera vos muscles, il faut se pencher sur la nature de la pompe militaire. Cet exercice doit tout simplement son nom à l’armée américaine qui en est l’instigatrice. En effet, la pompe militaire est née lors des tests de sélection de l’armée américaine. Cette pompe a été mise en place afin de pouvoir sélectionner de façon équitable tous les participants. En exécutant les pompes militaires lors des phases de sélection, tous les candidats sont sur le même pied d’égalité.

Pourquoi réaliser des pompes militaires ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les pompes militaires ne sont pas seulement dédiées aux militaires ! Le grand public peut réaliser ces pompes. Pourquoi pratiquer cet exercice ? Tout d’abord, car les pompes militaires permettent de travailler de nombreuses parties du corps et plus particulièrement les triceps et les pectoraux. Mais ce n’est pas tout. Les biceps, abdominaux et épaules travaillent eux aussi ! Les pompes militaires sont un exercice de référence pour développer un buste en béton armé ! En réalisant des pompes militaires, vous deviendrez plus fort et vous posséderez un torse puissant et bien musclé. Il faut également savoir que les pompes militaires (tout comme les pompes classiques) permettent de travailler simplement avec le poids du corps. Aucun matériel n’est donc requis et c’est pourquoi il s’agit d’un exercice que tout le monde peut pratiquer.

Quelles sont les différences entre la pompe militaire et la pompe classique ?

Vous vous demandez quelles sont les différences entre la pompe militaire et la pompe classique ? Tout est dans le placement des mains et des coudes. En effet, avec la pompe classique, les mains sont placées à environ 1,25 unité de mesure de largeur d’épaule. Avec la pompe militaire, les mains sont plus rapprochées. Par ailleurs, avec les pompes militaires, il faut toucher le sol avec le torse puis décoller les mains du sol lorsque le corps est en position basse.

Il faut ensuite les remettre à plat pour se soulever. Les différences résident également dans le travail des muscles. Bien évidemment, ces deux exercices travaillent des muscles en commun et plus particulièrement les pectoraux, les triceps et le faisceau antérieur du deltoïde. Mais le muscle principalement utilisé varie bien entre la pompe classique et la pompe militaire. La pompe militaire travaille ainsi davantage les triceps tandis que la pompe classique est davantage axée sur les pectoraux. Comme vous l’aurez compris, si vous cherchez à développer vos triceps, vous savez que la pompe militaire est la meilleure façon d’y arriver et de progresser !

Comment bien réaliser les pompes militaires ?

Place à l’exercice en lui-même ! Pour bien réaliser les pompes militaires, vous devez toucher le sol avec votre buste et soulever les mains lorsque vous êtes dans la position basse. Dans un second temps, vous devez remettre les mains au sol et pousser intensément afin de vous soulever à la force de vos triceps et de vos pectoraux.

Lorsque vous débutez l’exercice en position de planche, vos bras doivent être bien tendus, tout comme votre corps. Tout doit être aligné : de la nuque, aux jambes en passant par les fessiers.

L’écartement des mains est, lui aussi, très important. Les mains doivent être bien placées au niveau des épaules et positionnées à un écartement un peu supérieur à ces dernières (de peu). Attention, les pieds doivent eux être collés. Enfin, les coudes doivent frôler le tronc pendant chaque pompe militaire afin de former un angle de 45 °C maximum avec ce dernier.

Qui peut pratiquer les pompes militaires ?

Comme évoqué précédemment, tout le monde peut pratiquer les pompes militaires. Cet exercice n’est pas seulement réservé à l’armée. Ce type de pompes est d’ailleurs de plus en plus fréquent dans les entraînements de crossfit. Tout le monde peut s’y essayer. Vous désirez développer vos triceps et votre buste ? Débutez les pompes militaires ! Attention, tout le secret réside dans la rigueur lors de la réalisation de l’exercice !

Comment progresser rapidement en pompe militaire ?

Réussir les pompes militaires ne se fait pas en un jour… Mais pour progresser, vous pouvez réaliser d’autres exercices pour gagner en force. La planche est particulièrement conseillée. Pourquoi ? Car cet exercice de gainage vous aidera à maintenir la position durant la réalisation des pompes militaires. Vous pouvez aussi réaliser d’autres exercices de gainage. Il est également important de bien respecter la position du corps et de ne pas hésiter à accélérer. Le respect des mouvements est primordial pour avoir de bons résultats. Attention, vous devez veiller à ne pas placer les mains trop haut ou trop bas. Les mains, poignets et épaules doivent être sur la même ligne, cela est impératif ! Il faut savoir que de très nombreuses personnes n’effectuent pas correctement les pompes… Résultat ? Le travail est bien plus dur et l’effort ne paye pas toujours !

Quels autres exercices permettent de travailler les triceps ?

Vous souhaitez découvrir d’autres exercices pour travailler les triceps ? Les haltères au front et les dips au banc devraient vous plaire. Les haltères au front permettent de travailler efficacement les triceps. Vous devez vous allonger sur le banc et prendre un haltère dans chaque main. Il faudra alors plier les avant bras afin de ramener les haltères au niveau du front. Il faut alors reprendre la position de départ en réalisant une extension des coudes. Les dips sur le banc peuvent aussi vous permettre de développer ces muscles !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d'articles

Torse : exercices pour muscler ses pectoraux avec haltères

Avoir le torse de Superman est un objectif pour de nombreuses personnes, hommes ou femmes ! La musculation des pectoraux demande beaucoup d’implication et...

Articles récents

Maladie veineuse de la dermite ocre : définition, causes & traitement

Parfois appelée angiodermite purpurique ou angiodermite pigmentée, la dermite ocre fait partie des maladies cutanées, elle est caractérisée par la manifestation de taches qui...

Discarthrose lombaire ou cervicale : causes et traitements possibles

La discarthrose est une forme de discopathie dégénérative. Elle peut affecter la colonne cervicale, la colonne lombaire et même plusieurs vertèbres en même temps....

Savon d’Alep : le produit miracle contre les boutons d’acné ?

S’il y a bien un problème de santé qui touche toute la population sans distinction de genre et à n’importe quel âge… C’est bien...

Smegma : pourquoi ce dépôt blanchâtre autour du sexe ?

Certains sujets sont tabous et certaines questions demeurent sans réponse… Notamment lorsqu’il est question du corps humain et plus précisément des parties intimes. Vous...

Torse : exercices pour muscler ses pectoraux avec haltères

Avoir le torse de Superman est un objectif pour de nombreuses personnes, hommes ou femmes ! La musculation des pectoraux demande beaucoup d’implication et...