Comment savoir si j’ai une côte fêlée ? Causes, symptômes et traitement

Un éternuement trop violent peut vous briser une côte… Cela peut faire sourire ou rire, pourtant il s’agit bien de la vérité ! Les côtes sont des os plats fragiles qui peuvent se fêler ou se fissurer pour différentes raisons. Lorsqu’une cote est fêlée, il est important de consulter un médecin pour que la situation n’empire pas. Mais comment savoir si vous avez une cote fêlée ? Dans quel cas cette situation peut-elle arriver ? Quel traitement pour soigner une côte fissurée ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Comment savoir si vous avez une côte fêlée ?

Les premiers symptômes

Vous souffrez d’une douleur au niveau des côtes depuis quelques heures ou quelques jours, mais vous ne savez pas si votre côte est fêlée. Pour cela, vous pouvez repérer les symptômes qui peuvent vous mettre sur la piste d’une côte fêlée. Sachez tout d’abord que si votre côte est bien fissurée, cela ne passera pas inaperçu ! Les douleurs vont se manifester très rapidement. Quels sont les symptômes ? Douleurs dans les côtes, difficulté à prendre de grandes respirations… D’autres signes peuvent vous permettre de savoir que votre côte doit être soignée. C’est notamment le cas si vous souffrez lorsque vous toussez, que vous éternuez, que vous touchez la zone en question ou que vous bougez. Attention, si vous pensez avoir une côte fêlée, ne cherchez pas à faire des mouvements trop brusques pour le vérifier, vous risquez d’empirer la situation.

Le diagnostic et la radio

Bien évidemment, même si vous pensez que votre côte est fêlée, vous ne pourrez pas résoudre cette blessure par vous-même. Vous devez consulter un médecin dans les plus brefs délais afin d’être rapidement pris en charge. Lors du rendez-vous avec le spécialiste, vous devrez passer une radio qui permettra d’établir un diagnostic et de vérifier qu’il y a bien une fêlure sur la côte. Sachez qu’une côte fêlée ne veut pas dire que votre côte est en mille morceaux… Heureusement ! Cependant, sachez qu’une simple fêlure, semblable à un trait, peut provoquer des douleurs insupportables !

Quelles causes peuvent être à l’origine d’une côte fêlée ?

Vous vous demandez quelles situations peuvent mener à se retrouver à l’hôpital à cause d’une côte fêlée ? Les causes sont diverses comme nous allons le découvrir !

Quintes de toux ou éternuements : un rhume ou une quinte de toux provoquée par un état grippal peuvent être responsables d’une côte fêlée ! Cela paraît toujours étonnant, et pourtant les faits sont là ! De nombreuses personnes se fêlent une côte à cause d’un éternuement trop violent. Cela est bien évidemment plus courant chez les personnes dont l’ossature est moins solide comme les personnes âgées qui sont particulièrement vulnérables… Mais cela peut également être le cas chez les personnes atteintes d’ostéoporose, d’un cancer ou de métastases.

Un choc violent ou une mauvaise chute : parmi les causes un peu plus courantes, on retrouve bien évidemment le choc violent qui peut se produire lors d’un accident de la route, en voiture ou à moto… Mais également durant la pratique de certains sports. Les chutes peuvent, elles aussi, être responsables de la fêlure d’une côte. Dans les escaliers ou au ski, une mauvaise chute est très vite arrivée alors soyez attentif et prudent !

Un effort trop intense : un effort trop important comme le port de lourdes charges peut aussi être responsable d’une côte qui se fêle. Les personnes qui travaillent dans la manutention ou dans des métiers physiques risquent plus d’être exposés à ce type de problème de santé.

Comment soigner une côte fêlée ?

La fêlure non profonde

Une fêlure n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Si vous pensez que votre côte est fêlée, il est impératif de consulter très rapidement pour faire des examens complémentaires. Si le verdict tombe et que votre côte est bien fêlée, il faudra vous remettre sur pied. Une côte fêlée ne nécessite pas forcément de plâtrage ou de soins lourds. Tout dépend de la fêlure. Cependant, et de façon générale, il faudra vous ménager en vous reposant et en limitant vos activités. Le médecin pourra également vous prescrire des antalgiques pour la douleur. En effet, la douleur peut persister plusieurs semaines et peut être parfois difficile à supporter. L’application d’une poche de glace peut aussi aider.

Une fêlure profonde

Si la fêlure est plus profonde, le médecin devra peut-être recourir à d’autres soins pour guérir la lésion en profondeur, notamment si des troubles respiratoires font leur apparition. Dans ce cas de figure, une insertion de drain dans la plèvre ou de la chirurgie peuvent être de rigueur. Seuls des examens approfondis et l’avis d’un spécialiste de la santé pourront déterminer quels soins sont les plus adaptés à la situation.

Comment éviter les fêlures de côte ?

Bien qu’il apparaisse difficile de se prémunir d’une fêlure de côte, il est tout de même possible de prendre quelques précautions, notamment si vous prenez de l’âge. Tout d’abord, veillez à bien vous protéger si vous effectuez des sports de combat ou des sports extrêmes et à toujours bien vous échauffer avant de débuter une séance ou un entraînement. Si vous effectuez un travail physique au quotidien, veillez à bien faire attention à vos mouvements et à vous reposer suffisamment sur votre temps libre. Enfin, il n’existe malheureusement pas de solutions miracles concernant les quintes de toux et éternuements, alors soyez prudents !

Comme vous l’aurez compris, personne n’est à l’abri de se fêler une côte même si les personnes fragiles sont les plus susceptibles d’être touchées, car leurs os sont davantage fragilisés. Dans tous les cas, si vous pensez que votre côte est fêlée, ne tardez pas à consulter un médecin. Bien gérée, une fêlure de côte est rapidement soignée. Mais a contrario, une fêlure qui traîne peut provoquer de vives douleurs. Respirer peut très vite devenir une vraie épreuve, d’autant plus si la personne blessée souffre déjà d’une pathologie affectant ses voies respiratoires ! Soyez prudent et confiez votre santé à des professionnels qui pourront vous soigner et vous apporter de précieux conseils.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Plus d'articles

Quelle est la cause d’un taux de GAMMA GT trop élevé ? (Symptômes et traitement)

La nouvelle est tombée… Votre dernière prise de sang ou votre dernier bilan de santé annonce clairement que votre taux de gamma GT est...

Bouton sur le pubis : quels sont les symptômes et traitements ?

Les parties génitales sont des zones sensibles. Découvrir un bouton ou plusieurs boutons sur le pubis peut être assez stressant… Mais de nombreuses explications...

Mal de ventre : comment apaiser la douleur aux ovaires après les règles ?

Les règles et le cycle menstruel provoquent des maux et des changements parfois difficiles… Douleurs au ventre, humeur fluctuante, éruption cutanée… La douleur aux...

Articles récents

Maladie veineuse de la dermite ocre : définition, causes & traitement

Parfois appelée angiodermite purpurique ou angiodermite pigmentée, la dermite ocre fait partie des maladies cutanées, elle est caractérisée par la manifestation de taches qui...

Discarthrose lombaire ou cervicale : causes et traitements possibles

La discarthrose est une forme de discopathie dégénérative. Elle peut affecter la colonne cervicale, la colonne lombaire et même plusieurs vertèbres en même temps....

Savon d’Alep : le produit miracle contre les boutons d’acné ?

S’il y a bien un problème de santé qui touche toute la population sans distinction de genre et à n’importe quel âge… C’est bien...

Smegma : pourquoi ce dépôt blanchâtre autour du sexe ?

Certains sujets sont tabous et certaines questions demeurent sans réponse… Notamment lorsqu’il est question du corps humain et plus précisément des parties intimes. Vous...

Torse : exercices pour muscler ses pectoraux avec haltères

Avoir le torse de Superman est un objectif pour de nombreuses personnes, hommes ou femmes ! La musculation des pectoraux demande beaucoup d’implication et...